Incroyable découverte scientifique...

 

Dominique VIALLE Magnétiseur, Radiesthésiste,

Libération et dégagement d'Âmes

 

 

dominique vialleJ'exerce à BRUNOY petite ville à 21 kilomètres au sud-est de PARIS où il fait bon vivre. Je suis né le 21 Avril 1960 à PARIS de parents originaires du Limousin, région où oeuvraient bon nombre de guérisseurs, rebouteux, magnétiseurs, panseurs de secrets et conjureurs. Enfant j'ai eu recours à quelques reprises à ces personnes qui indépendamment s'occupaient des humains ou des bêtes  leur soignant chevilles foulées, nerfs froissés, luxations et  fractures et  leur guérissant zonas, verrues, eczémas, brûlures et bien d'autres affections...
Ces hommes et ces femmes dévoués, qui héritaient le plus souvent ce savoir et ces connaissances de leurs aînés, et ce depuis plusieurs générations, faisaient souvent ça, en plus de leur métier officiel.
Je n'ai quand à moi pas souvenir d'un ancêtre possédant ces mêmes dons. Outre une tante du côté paternel qui a découvert ses capacités en même temps que moi, de mémoire de famille personne n'avait ces facultés.
Enfant je me souviens avoir consulté, pour une entorse de la cheville, un rebouteux dans les fins fonds dudominique enfant Périgord. Ce qui m'avait interloqué à l'époque, c'était cette file d'attente aux abords de sa salle de soins rudimentaire, et la rapidité avec laquelle les soins s'enchainaient. Sa réputation était telle que des sportifs de haut niveau venaient de la France entière, pour s'en remettre à sa pratique.
Dans ce même Périgord j'ai eu l'occasion lors de mon adolescence de consulter un guérisseur qui nous recevait dans sa modeste fermette où seule une minuscule fenêtre éclairait l'endroit, ce qui avait pour effet d'ajouter une touche de mystère. Cet homme qui soignait essentiellement les animaux , possédait des yeux étranges qui, je m'en rappelle encore, me mettaient mal à l'aise. Sa pratique consistait à prélever sur le cuir chevelu du patient quelques cheveux qu'il glissait dans une petite tige de sureau évidée qu'il fermait à chaque extrémité par un petit bouchon en bois. Il y accrochait ensuite une ficelle qui lui permettrait de suspendre ce curieux assemblage, tout en  récitant entre ses dents une incompréhensible prière ou incantation.
Il suspendait ensuite le tube dans l'âtre de sa cheminée où des centaines d'autres y étaient conservés. Pour finir il nous faisait part du délai nécessaire à la disparition du symptôme.
Je l'avais consulté alors, pour des problèmes de pellicules du cuir chevelu, et c'est un fait que quelques semaines après, le problème avait totalement disparu pour ne jamais plus réapparaître.
Mon arrière-grand-mère Marguerite, qui du reste avait une grande connaissance des plantes comme beaucoup de monde à l'époque, faisait appel à lui pour soigner les animaux de sa ferme-auberge en lui faisant parvenir simplement une touffe de poils, de plumes ou crins de l'animal nécessitant des soins........
A Font Romeu haut lieu des Pyrénées-Orientales, alors que j'avais vingt ans, pour mon énième entorse de la cheville, j'ai consulté un vieux rebouteux réputé en Cerdagne, qui après une brève manipulation, m'a demandé de faire rouler sous mon pied un morceau de manche à balai pour disait-il remettre chaque chose à sa place, puis de faire pour la nuit à venir un emplâtre avec des oeufs battus en neige! Bizarre, mais toujours est-il qu'au petit matin, ma cheville avait totalement désenflé.
J'ai découvert mes capacités à pouvoir soulager des maux à l'âge de 42 ans, suite à un accident de moto qui m'a immobilisé quelques mois. Pendant ma convalescence, j'ai eu l'occasion de rencontrer "fortuitement" bon nombre de guérisseurs, de magnétiseurs et clairs voyants, un monde qui auparavant m'était totalement étranger.
Par contre tous étaient unanimes quant au fait qu'enfant, ces "dons" m'étaient familiers et que j'avais du m'en couper par peur ou lors d'une expérience malheureuse dont je n'ai plus le souvenir.
Il m'est revenu alors en mémoire qu'enfant j'ai reccueuilli  à maintes occasions divers animaux souvent blessés qui recherchaient mon contact, parmi eux des colombes, des tourterelles qui avaient eu maille à partir avec la gent féline. Il me suffisait de les tenir pendant quelques minutes entre mes deux mains pour que l'énergie leur revienne. Était-ce déjà là les prémices d'une prédisposition au magnétisme, peut-être?
Lors de ma convalescense j'ai rencontré un kiné, qui exerçait dans une maison de retraite, doté depuis son plussoleil bresil jeune âge de capacités (magnétisme, radiesthésie, clairvoyance....) et qui, dès le premier instant où il m'a vu m'a "scanné" et a vu en moi le thérapeute endormi sans me le dire de suite. Après quelques jours nous avons sympathisé et je le suivais, tout boiteux que j'étais, pendant ses séances en chambre, me contentant, à sa demande de tenir la main des personnes âgées lors de ses soins. Après quelques semaines, il m'a donné un pendule de radiesthésie en m' affirmant que j'avais la capacité de m'en servir, et donc d'obtenir des réponses. Pour une personne on ne peut plus rationnelle que moi, car issu d'une filière scientifique et ayant toujours conçu des appareils destinés aux laboratoires scientifiques du monde entier (spatial, médical, nucléaire, recherche etc...), le questionnement a été grand, et je me suis lancé dans la lecture de tout ce qui existait sur le sujet, sans y trouver je l'avoue réponse à ma curiosité.  J'ai alors intégré une association de radiesthésie, c'est relativement rare en France, et devinez quoi il y en avait deux dans ma ville! J'y ai donc appris les rudiments de la radiesthésie et surtout appris à lâcher ce côté cartésien incompatible avec cette ouverture à l'intuition (Du reste, ça fait maintenant 8 ans que j'en suis devenu le Président). Pour en revenir à cette période où j'accompagnais cet ami kiné, un beau jour il m'a affirmé que j'étais un magnétiseur qui  s'ignorait et que je  pouvais justement m'y essayer en soignant le zona d'une pensionnaire âgée qui souffrait le martyre. Voilà ma première expérience du magnétisme, du reste couronnée de succès et qui m'a  donné l'envie de pousser  plus loin l'expérience.
J'ai pris ensuite des cours de magnétisme au SNR (Syndicat National de la Radiesthésie) tout en soulageant mes proches et perfectionnant ainsi ma pratique.
J'ai eu l'occasion à cette époque de partir 3 semaines avec ma femme au Brésil pour recevoir les soins d'un guérisseur spirituel  à mains nues, mondialement reconnu, JOAO de DEUS.
Quelle expérience pour nous et quelle ouverture de conscience! Nous y avons aussi découvert les vertus des pierres que j'utilise depuis dans certains cas et les capacités "spirites" qui ne demandaient qu'à être révélées.
Depuis je côtoie de nombreux thérapeutes que je fais intervenir lors de conférences pour l'association de radiesthésie et auprès desquels j'apprends sans cesse pour parfaire mes connaissances et mes outils.
Cela fait maintenant trois ans que j'exerce cette profession de Magnétiseur, Radiesthésiste, Libérateur d'Âmes et à l'occasion Désenvoûteur de personnes ou de lieux.
J'ai pris conscience il y a quelque temps que ma vie professionnelle a toujours eu un rapport avec la lumière, j'ai choisi pour mon service militaire l'opportunité qui m'a été donnée, de l'effectuer en tant que technicien au four solaire de Font Romeu, par la suite j'ai conçu bon nombre de lasers pour l'industrie, le médical, le spatial et le monde du spectacle où j'ai pu faire partager la féerie de cette lumière cohérente.
Je pense aujourd'hui œuvrer pour une autre sorte de lumière, plus impalpable j'en conviens, mais au combien plus enrichissante, accompagné que je suis, par tous ces "êtres de lumière".

image laser