Découvrez ici mon premier livre

Déroulement d'une séance

Le patient est allongé sur une table de massage, je le magnétise par imposition des mains, essentiellement au niveau crânien, l'énergie ainsi dispensée lui permet d'entrer dans un état de décontraction. Dans certains cas, il se sent comme coupé de certaines parties de son corps, parfois comme enfoncé dans la table, ou tout simplement ankylosé.
Cette durée ne dépassant que très rarement 10 minutes, je pose alors des questions à haute voix, en lui demandant de rester le plus détaché possible, et surtout de ne pas y répondre.
Lorsque la personne vient pour une problématique qu'elle veut visiter, les questions seront ciblées dans cet axe de travail.
Dans le cas inverse, si cette personne est en questionnement sur son état d'être du moment sans l'avoir encore cerné, les questions seront d'ordre plus général, puis affinées au fur et à mesure.
J'ai pu remarquer, au cours des mes premières années passées à magnétiser, lorsque les personnes venaient plus particulièrement pour des séances de simple magnétisme, qu'il n'était pas rare que des émotions, voire des mouvements incontrôlés et incontrôlables animent le patient. Longtemps je n'en ai pas fais cas, mettant cela sur le compte de sa sensibilité propre. Je me suis rendu compte depuis, que ces mouvements "kinesthésiques" et involontaires peuvent, dans certains cas, se manifester en réaction à des questions posées volontairement.

Je fais un rapide parallèle avec un radiesthésiste, pour qui le pendule n'est qu'une antenne amplifiant une réponse neuromusculaire, imperceptible en temps normal, et qui se manifeste en réaction à une question posée. Cette réponse qui lui viendra en droite ligne de son  inconscient ou parfois de l'inconscient collectif, avec qui  chaque être, consciemment ou non, a cette capacité innée de communiquer ou de se relier.
Pour ma part, je me réfère uniquement aux réponses corporelles totalement incontrôlées et incontrôlables manifestées dans l'instant, détachées du mental, qui lui peut se révéler menteur ou manipulateur. Vous savez bien, ce mental puissant à qui l'on fait dire n'importe quoi et qui nous taraude, allant même jusqu'à faire d'une pensée récurrente, une vérité.
Je vous assure que leur surprise est grande de sentir, un doigt, une main, un bras, une jambe ou toute autre partie de leur corps, réagir sans pouvoir contrôler ou lutter. Il arrive  même que ces gestes ne soient pas reproductibles consciemment, comme certaines torsions ou certains spasmes très localisés.

  • J'ai vu en guise de réponse incontrôlée une personne faire des bulles avec sa salive entre ses lèvres, d'autres éructer, cligner des yeux, s'arcbouter pour retomber ensuite, et j'en passe...

  • Il m'est arrivé une fois chez une patiente de 57 ans, de voir son ventre gonfler en quelques secondes et de prendre forme et dimension de celui d'une femme en fin de grossesse. Ne me demandez pas comment c'est possible, je n'en ai pas  l'explication. Toujours est-il qu'à ce moment, là elle a revécu sur la table un accident de voiture datant de sa propre grossesse de sa fille cadette, au cours duquel la ceinture de sécurité a blessé le bébé et provoqué  chez lui un handicap, dont elle se sentait encore coupable. Dès qu'elle a pu admettre la culpabilité du policier qui conduisait en état d'ivresse et qui a grillé le stop, son ventre s'est dégonflé aussi vite qu'il avait gonflé, lui laissant pendant dix jours des douleurs dues à cet épisode surprenant.

Ces réponses nous viennent  du plus profond de l'inconscient et  des cellules, et peuvent mettre à jour desderoulement seance informations insoupçonnées et difficilement accessibles, sauf peut-être par la pratique de l'hypnose, que je ne connais pas très bien pour ma part, et que je laisse aux praticiens certifiés.
Il n'est pas rare, mais cela concerne une minorité, que les réponses se fassent par claire voyance (flashs), par claire audience (messages audibles de leur part), alors qu'ils n'ont de leur vie jamais été confrontés à ce genre de perception....

 

 

  • Il m'est arrivé, d'entendre chez un adulte une voix d'enfant répondre, correspondant à l'époque visitée, et d'autres entendre comme s'ils y étaient, une conversation pouvant même dater de la période passée dans le ventre de leur maman...

  • Jamais avant une séance, nous ne savons ce qui va émerger, parfois même la forte intention d'aborder un sujet précis est déçue, mais au vu de toutes les expériences  rencontrées, il s'avère qu'il y a un "moment juste" où les choses se dénouent comme par enchantement, et que le mental ne peut contrarier.

  • Il y a quelques années, une personne a décommandé deux semaines consécutivement sa séance, pour se voir vivre le jour de sa venue retardée des choses étonnantes qu'elle n'aurait sans doute pas vécu à une autre date. Il y a un temps juste pour tout, le hasard n'existe pas, et il faut savoir l'accepter.

Par la mise en évidence, la conscientisation de ces informations délivrées, et par le suivi du protocole qui est le mien, il est possible d'obtenir une déprogrammation de ces problématiques, de ces "virus" sur lesquels il nous a été donné de travailler.
En accédant à la cause première du traumatisme, il est possible de le libérer, de le transformer afin de pouvoir mettre en place une nouvelle dynamique, une autre façon de réagir face aux vicissitudes de la vie qui, si elles sont vécues en conscience, ne seront que des étapes  franchies permettant d'accéder à plus de sérénité.
C'est pourquoi il est bon, en temps et en heure de purger "le disque dur" de tout ce qui le parasite, de tout ce qui tourne en boucle ou se répète, avant qu'une problématique ne s'installe en profondeur, et qu'elle devienne plus difficile à déloger ensuite.
C'est le but d'une ou plusieurs séances, suivant l'étendue de la problématique à travailler et de la quête du mieux-être recherchée. Le but final étant que tous ces programmes soient les plus harmonieux possible, impliquant une vie plus douce à vivre. Bien que je fasse souvent ce parallèle avec le "disque dur", nous ne sommes pas des machines, plus nous mettons de la fluidité dans notre quotidien, plus nous sommes à l'écoute de nos ressentis et les respectons,  moins il y a de résistance pour avancer.
Certaines personnes me disent suite aux séances, qu'ils ont eu l'impression que les voiles invisibles qui les recouvraient auparavant, ou bien la chape de plomb qui les oppressait leur ont été ôtés, leur permettant d'accéder à d'autres sensations, d'autres perceptions parfois même insoupçonnées.
Pour ceux qui ont l'impression que rien n'a bougé, il leur faudra les remarques de leurs proches ou de leur entourage professionnel pour en prendre toute la mesure.
Et bien sûr, il y en a pour qui la technique ne convient pas, peut être trop irrationnelle, trop invasive à leur goût, il est important pour eux de trouver l'outil qui correspondra le mieux à qui ils sont, et ce à quoi ils peuvent adhérer en leur âme et conscience.
Ma technique évolue continuellement au fil du temps, des séances et des cas rencontrés, je me laisse porter au jour le jour en mesurant le chemin parcouru depuis ma première approche des soins.
Je ne vous l'ai pas dit mais l'accident de moto dont j'ai été victime il y a un peu plus de 10 ans, a changé ma vie, me faisant abandonner mon activité précédente pour m'orienter dans cette voie de thérapeute, qui m'a demandé, eh oui à moi aussi, de lâcher le rationnel, le mental pour recontacter mes intuitions, mes ressentis que vous tous aussi possédez, plus ou moins enfouis, et ne demandant qu'à être mis à jour.
Par ce travail personnel, vous aurez la capacité de nettoyer le superflu pour aller à l'essentiel et mettre ainsi  à jour vos potentiels jusqu'alors insoupçonnés.
Toute épreuve quelle qu'elle soit, est là pour nous faire comprendre des choses, pour nous faire grandir, mais pour cela, il nous faudra mettre en œuvre tous les moyens pour la surmonter, et la régler.