Découvrez ici mon premier livre

 

Mémoires ancestrales

Nos cellules sont les archives de nos mémoires ancestrales, et à ce titre, elles activent en nous des attitudes ou des histoires qui ne nous appartiennent pas forcément, mais qui insidieusement nous amènent à fonctionner parfois selon des schémas aberrants ou erronés.
On impute souvent à l’hérédité les répétitions de pathologies, de comportements ou de situations multi générationnelles, mais ne réveille-t-on pas alors des mécanismes inconscients dus à des non-dits ou à des secrets familiaux?
Nous ne sommes qu'une continuité physique et psychique des générations qui nous ont précédé, dont nous avons hérité, qu'on le veuille ou non, les croyances, les peurs et modes de réaction face aux apprentissages ou épreuves qui nous sont donnés à vivre.
Nous sommes en interaction permanente avec :

L'inconscient collectif

Nous sommes tous en lien les uns avec les autres,  nous formons tous un égrégore à l'échelle de notre planète.memoire1
Nous captons, nous puisons continuellement des choses dans cet inconscient collectif, que l'on peut aussi nommer "mémoire collective", dont nous sommes tous dépositaires. C'est comme une grande bibliothèque où seraient disponibles toutes les données de ce qui a pu se vivre sur notre planète depuis sa création, et de l'évolution de l'être humain au fil des ères ou des siècles.
Le résultat de ce que nous sommes aujourd'hui résulte de ce qui a été vécu par les générations qui nous ont précédés, de la somme des apprentissages, des épreuves, des peurs, et des évolutions du genre humain.
Nos états d'âme, nos peurs du moment, notre insécurité, notre agressivité influe même à petite dose sur nos congénères.
Une révolte sur un continent, n'a-t-elle pas des conséquences sur un autre? Pourquoi un chercheur voyant ses recherches aboutir, apprendra qu'un de ses collègues a lui aussi abouti, et ce en même temps que lui, alors qu'ils n'ont jamais communiqué d'une quelconque manière?
Tout échange, que ce soit par la parole, la pensée est une énergie générée par une impulsion électrique au niveau du cerveau. Nous sommes tous reliés par ces échanges énergétiques, rien n'est anodin dans ce que nous pensons et nous faisons.

 L'inconscient lié à une ethnie ou population particulière

Certaines populations, ou groupe d'individus ont pu mettre en place, en fonction de ce qu'ont pu subir leurs ancêtres, des protections, des schémas, des peurs qui régentent leur vie et leur sont propres.
Ils sont au quotidien reliés à cet inconscient qui les guide.
Je pense particulièrement aux populations victimes de génocides, d'esclavage ou d'exil forcé.

L'inconscient familial

C'est l'ensemble des mémoires cachées de tout ce qu'ont pu vivre vos ascendants, vos ancêtres même très lointains, leurs joies , leurs peines, leurs traumatismes, leurs secrets....etc.
Cette mémoire existe au niveau cellulaire et peut ressurgir à tout moment et dans tous les domaines.
Nous en sommes dépositaires que nous le voulions ou pas. Par un travail approprié, il nous est possible de nous dégager de ce qui leur appartenait, et dont nous refusons de subir les conséquences.

Notre propre inconscient

Il est en interaction directe avec tous les inconscients précédemment décrits.
On pourrait comparer notre inconscient à la mémoire d'un ordinateur.
En effet notre cerveau a cette capacité extraordinaire de tout enregistrer, le bien vécu comme le mal vécu, mais il ne se limite pas qu'à cela, il enregistre aussi tous les paramètres du moment (odeurs, bruits, ressentis, images, bref tout ce qui nous environne alors...), pour le stocker au plus profond de nous.
Imaginez la foultitude d'informations engrangées depuis le moment de votre conception, en plus de l'inconscient familial et autres.
Notre mental n'a malheureusement accès qu'à une petite partie de ces données qu'il n'a pas jugé utile de stocker, mais nos cellules, elles, savent.
Pour pousser cette comparaison avec le disque dur d'un ordinateur, je me propose de vous faire ci-dessous, l'inventaire de ce qu'il contient, à savoir:

Des programmes innés et inconscients

Ce sont des modes de fonctionnement qui sont souvent liés aux us et coutumes, aux croyances, aux peurs, aux traumatismes inhérents au continent, au pays, à la région où nous sommes nés et où nous vivons.
Mais qui résultent aussi de notre propre  lignée familiale, de ce que ces nombreuses générations qui nous ont précédées ont pu vivre et nous transmettre au niveau cellulaire.

Des programmes acquis ou qui nous ont été transmis

Et ce depuis notre naissance, au travers de l'éducation  distillée par nos parents, par les personnes que nous avons été amené à côtoyer depuis notre naissance, et bien sûr par l'éducation scolaire, civique ou religieuse qui nous a été dispensée.

Des progammes que nous avons créés consciemment ou non

Et ce depuis le moment où nous avons été en capacité de percevoir et de ressentir, à commencer pendant notre  gestation dans le ventre de maman, où nous avons engrammé nos premières agressions, en relation avec le bien-être ou mal-être que vivait maman ou les proches, et que je ressentais, tout fœtus que j'étais.

  • Je peux vous parler à ce sujet, d'une amie très chère, disparue récemment après 10 ans de lutte contre plusieurs cancers. Lors d'une séance, elle a revécu la scène où elle était encore dans le ventre de sa mère au 8ème mois. Mère qui quelques années avant la grossesse avait été opérée d'un fibrome, et qui ce jour-là, lors d'une dispute avec ses propres parents s'est entendu dire par sa mère: " tu n'aurais pas dû faire d'enfant suite à ce fibrome, de toute façon, il mourra d'un cancer!!!"

Elle avait entendu, et ses cellules aussi.
Dans les dernières années de sa vie, elle a fait un voyage en Israël et s'est sentie attirée par cette culture, allant même jusqu'à en étudier la théologie.
Peu de temps après, au cours de recherches sur ces mêmes grands-parents, elle découvre ce terrible secret si bien gardé : Ils ont dénoncé de nombreux Juifs pendant la dernière guerre!!!!

Des programmes initiaux

Créés suite à une agression, une insécurité, une douleur qui lorsqu'elle est vécue pour la première fois nous oblige à la régler, la surmonter avec les seuls moyens qui sont les nôtres à ce moment-là.
Pour certaines personnes ces programmes se mettront en route dès qu'elles seront amenées à vivre une situation similaire à la première. Ces programmes peuvent se rejouer tout au long de leur vie, sans qu'ils en aient forcément conscience.

  • Cette femme venue en consultation, suite à une syncope subite, lors d'un rendez-vous dans une brasserie parisienne, qui s'est réveillée aux urgences, sans qu'aucune raison n'ait été décelée et qui quelques mois après lors d'une séance, revit et transforme un événement totalement occulté d'elle depuis des années, à savoir un viol,  perpétré sur le même type de carrelage à damier noir et blanc que celui tapissant cette brasserie, dans ce cas l'élément déclencheur était une image enregistrée au plus profond d'elle.

On peut parler alors de schémas aberrants répétitifs ou obsolètes, c'est comme si vous utilisiez sur votre ordinateur actuel, des programmes des années 90 non remis à jour, et donc difficilement compatibles!

Des programmes créés par mimétisme

En rapport à des personnes avec qui nous avions des affinités particulières, et qui nous ont poussées à les imiter, c'est aussi bien valable pour une passion, un métier, mais aussi pour des façons d'agir ou de réagir.
C'est ce qui nous amène, sans forcément s'en rendre compte à les imiter, à commencer par papa et maman qui sont nos premiers référents.

Ce que j'appellerais communément des virusmemoire 3

C'est peut-être un peu fort comme comparaison, mais pour résumer, un virus en informatique, c'est ce qui amène un programme sain à être corrompu et à se dérouler de façon incohérente, puis de détruire la structure même de l'ordinateur dans lequel il s'est pernicieusement insinué.
Donc quels pourraient être ces intrus, pouvant nous déstructurer, nous parasiter et générer dans notre vie des situations difficiles à vivre?

 

 

 

 

Tout d'abord les secrets de famille
Qui se révèlent être plus néfastes que s'ils avaient été mis à jour et donc conscientisés.
Ils peuvent remonter aux générations actuelles que vous avez pu côtoyer, mais aussi parfois à des ancêtres lointains dont on ne soupçonnait pas même l'existence de leur terrible secret découlant d'un acte, d'un traumatisme, d'une culpabilité ou d'une honte.(viols, inceste, suicides, meurtres, condamnation, tares, internement, démence....etc)

  • L'exemple d'un couple venu me consulter séparément, lui issu d'une famille de pâtissiers et elle issue d'une famille de boulangers du village voisin tous deux violés par des apprentis sensiblement au même âge. Ils se fréquentent, se marient en gardant chacun pour eux leur secret si honteux. Ils ne se sont pas rencontrés par hasard, leur vibration, leur histoire était la même, ne dit-on pas qui se ressemble s'assemble.
    Ils ont 2 filles, l'ainée est victime d'attouchements à 11 ans délivrés par le meilleur ami de la famille, elle se tait évidemment et les parents sont bien loin de se douter de ce qui s'est passé.
    Quatre années plus tard, la cadette alors âgée de 13 ans est à son tour victime de cet homme et se tait. Leur mère, quelques années plus tard , suspecte que son mari la trompe, et après insistance de sa part, il lui apprend qu'il se sent attiré par les hommes ( Il a été abusé par un homme!!!). De discussions en discussions, ils s'avouent mutuellement leur secret qui dans l'inconscient les a rapproché à l'époque. Réunion de crise au sein de la famille, à laquelle assistent leurs filles alors âgées respectivement de 21 et 19 ans, qui à leur tour révèlent leur terrible secret.
                                               Mémoire familiale quand tu nous tiens!
    Et des histoires comme celles-ci sont très communes. Dans un même genre, l'inceste fait des ravages.
    Mémoires qui, qu'on le veuille ou non sont gravées dans nos cellules, et qui parfois ressurgissent plusieurs générations après, car nous sommes, que nous le voulions ou non, porteurs de cette vibration impalpable.
    Quelquefois les langues se délient et nous apprenons alors ces choses cachées. Rien que le fait qu'elles soient révélées et donc conscientisées permet de régler parfois la problématique.
    La psychogénéalogie est une technique permettant de s'approprier son histoire et celle de ses aïeux.

Les non-dits
Découlant de choses moins graves, mais tout autant dévastatrices, nous concernant ainsi que notre entourage, ces choses larvées, sous-entendues, nous interpellent suite à une intuition, une déduction, ou un concours de circonstances. Les jeunes enfants, qui n'ont pas encore mis en place ces filtres ont cette faculté de percevoir en toute innocence ces non-dits (frère ou sœur décédée, adoption, tensions entre parents...)

  •   J'ai moi-même été victime d'un accident de moto dans ma 42ème année et sévèrement touché à la cheville droite qui plusieurs fois auparavant depuis mon enfance avait subi maintes entorses et luxations plus ou moins graves. Cette dernière atteinte, qui m'a immobilisé plusieurs mois a soulevé en moi des interrogations quant à la signification d'autant de répétitions ne pouvant relever du hasard pur. Je décidai donc d'entreprendre une thérapie en mémoire cellulaire, ce qui m'a conduit à me pencher sur mon arbre généalogique en interrogeant mes proches.

Je n'ai pas connu mon grand-père maternel décédé lorsque ma maman avait 14 ans, je n'en ai jamais entendu parler, ni par ma mère, ni par ma grand-mère qui elle, avait pour les hommes en général, une bien piètre estime.
A chacune de mes questions, ma mère  prétextait être trop jeune à l'époque (14 ans!!!) pour se rappeler de quoi que ce soit.
Après mûre insistance et enquête parallèle,(je suis têtu), j'apprends que ce grand-père a eu lui aussi un accident de moto à peu près au même âge que moi, touché lui aussi à la cheville droite, et qu'il serait mort peu de temps après d'une embolie pulmonaire.
Mon enquête m'a permis de cerner un peu plus cet homme qui aimait fréquenter les cafés et avait une grande attirance pour les femmes des alentours.
La peine endurée par ma mère et ma grand-mère, leur a fait occulter l'existence de cet homme qui de son vivant était quelqu'un pourtant apprécié de son entourage, et qu'on le veuille ou non appartient à mon histoire.
Voilà comment nous pouvons être en lien avec des ancêtres, même inconnus de nous, sans en avoir conscience!!!

Les traumatismes
Qui avec les peurs et souffrances engendrées, lorsqu'ils n'auront pas été digérés ou travaillés, amèneront blocages, dépressions, enfermements, mal-être, phobies, voire même des somatisations au niveau du corps.

  • Le cas de cette petite fille de 8 ans dont l'énurésie remontait à loin, qui a pu révéler en séance, qu'un oncle reccueilli à la maison, et qui faute de place dormait dans sa chambre, avait à un moment donné pratiqué sur elles des attouchements qui ont cessé le jour où elle a fait sous elle, dégoutant ainsi cet homme. Pour elle, c'était depuis une certaine façon de se protéger.

  • Cette femme, violée à deux  reprises à neuf ans  et quatorze ans à qui vous n'auriez pu, même sous la torture, lui faire avouer ce qu'elle avait  enfoui inconsciemment à l'époque, tant le traumatisme avait été lourd pour elle. Venue pour un tout autre motif et qui, par cette révélation a pu enfin expliquer ce mouvement de recul accompagné d'une peur qui se manifestait avant  tout rapport sexuel avec son mari qu'elle adorait. Ce problème qui s'est réglé depuis  grâce à cette prise de conscience et à  la verbalisation qui a suivi.

Pour des peties choses, un enfant a plus de facilité à désamorcer un stress, il pleurera à chaudes larmes et dans l'instant qui suivra rira. Quelle chance!

Les parasitages de tous ordres
Définition d'un parasite : Quelqu'un ou quelque chose vivant en association avec un autre et qui lui amène gêne ou désagrément.

A commencer par votre prénom.
Si celui-ci vous a été donné en souvenir de telle ou telle personne regrettée, et dont inconsciemment vous allez être un prolongement, une émanation de l'être original, et de par ce fait reproduire certains schémas qui lui ont appartenu.
Ce ne sont parfois que des projections de peur de vos parents.

  • L'exemple de la tante Simone, noyée à 15 ans dont on vous a affublé du même prénom. Mais de quoi peut vous venir cette peur phobique de l'eau alors que vos frères et sœurs sont de vrais poissons?

  •  L'exemple de cette mère qui a perdu une petite Paulette dans sa 2ème année d'une méningite, et qui appellera l'enfant suivant Paul, ce même Paul qui aura plus tard 5 enfants plus une petite dernière pour la naissance de laquelle sa grand-mère se déplacera spécialement des Vosges où elle vivait, pour imposer à son fils Paul de nommer cette petite Paulette et voilà comment on peut être parasité à son insu. Le fils de cette même Paulette qui nommera son petit dernier Paul, alors qu'il n'a plus de contact depuis des années avec sa mère.

Par le nom de famille.
Qui peut aussi se révéler être une piste, en sachant qu'à une époque reculée, certains noms étaient attribués en fonction de certains critères  pouvant caractériser ladite personne, et dans certains cas par l'Assistance Publique en fonction de ce qui était connu du bébé. LEMOINE, DUBOIS, LEFORT, CHARPENTIER, VIOL.

  • Pour ce dernier exemple VIOL, j'ai eu l'occasion de rencontrer une femme issue d'un viol, dont la mère a été victime d'une tournante, elle ne sait rien du père qui n'a jamais été retrouvé ni inquiété. Il est fort probable qu'à l'origine de ce nom il y ait déjà eu dans sa lignée une naissance issue d'un viol. Pour ce cas aucune investigation n'a été entreprise à ce jour par les personnes concernées, mais par expérience, ce travail serait réparateur pour les générations à venir.

► Par votre date de naissance : (et même parfois par la date de votre conception)
Date qui correspond comme par hasard à la date de naissance d'un proche à qui l'on ne pourra s'empêcher de vous associer, voire même de souhaiter vos anniversaires simultanément.
Ou de cette même date de naissance correspondant au décès antérieur à votre naissance d'un proche, à tel point qu'à chacun de vos anniversaires, certains ne peuvent s'empêcher de cultiver ce souvenir douloureux pour eux, et surtout pour vous.
Et si par un plus grand hasard encore, vous naissez au moment ou peu après la mort d'un parent, pourquoi cette tristesse à ma naissance, en suis-je responsable et qu'est-ce qui va bien pouvoir se graver en moi à cet instant?
Le "parasitage" sera proportionnel au fait que vos parents auront fait leur deuil ou pas. (Il est plus facile de faire le deuil d'un être disparu de sa belle mort, que d'un être mort accidentellement en pleine force de l'âge).

► Fortuits.
Et même si parfois il n'y a pas de liens avec des prénoms ou des dates, il arrive très souvent de pouvoir relier des problématiques existentielles ou  physiques de patients à des ascendants qu'ils n'ont même pas connus de leur vivant.
Les ancêtres victimes de guerres, de suicides, de disparitions accidentelles peuvent occasionner des "parasitages" insoupçonnés.

  • L'histoire de ce jeune homme victime de problèmes respiratoires depuis sa plus tendre enfance et en lien avec cet arrière-grand-père gazé avec de nombreux compagnons dans les tranchées pendant la guerre de 14-18, et qui à l'époque en avait pâti jusqu'à son dernier souffle.....

  • Cette jeune femme tiraillée depuis des années par des crises d'anorexie et de boulimie pour lesquelles elle était suivie. Il s'est avéré que son arrière-grand-père soldat en 14-18  dans les tranchées, affamé pendant des jours avait dû se résoudre à manger, lui et ses compagnons, de la viande humaine pour survivre. De mémoire de famille, depuis son retour du front  et jusqu'à sa mort, il dévorait....

  • Que dire de ces deux sœurs d'une vingtaine d'années qui depuis leur enfance ne parvenaient à dormir au mieux que 3-4 heures par nuit malgré toute une batterie de tests n'ayant rien expliqué. Lors d'une séance commune, l'une s'est endormie presque instantanément, et que nous avons même eu du mal à réveiller ensuite. Leur arrière-grand-père, lui aussi soldat dans les tranchées s'empêchait de dormir. Pour lui et ses compagnons le SOMMEIL était synonyme de MORT. Ce traumatisme avait dû se transmettre pour ne ressurgir que plusieurs décennies après. Toujours est-il que  ces deux jeunes femmes dans les jours qui suivirent, ont vu leur sommeil s'améliorer de façon significative.

Les formes pensées
Nous sommes tous en contact par nos inconscients, ne vous est-il pas arrivé de penser à une personne dont vous n'aviez pas de nouvelles depuis des lustres, pour recevoir dans les minutes qui suivirent un coup de téléphone de sa part.
Toute pensée, toute parole émise est énergie et donc vibratoire, et à ce titre elle va tourner jusqu'à ce qu'elle trouve un réceptacle, ou atteindre la personne à qui elle était adressée.
Par "formes pensées", s'entendent des pensées émanant d'une ou plusieurs personnes,  vous visant plus particulièrement.
Quand ce sont des intentions d'amour, pas de problèmes, mais dans le cas inverse ces formes pensées, même si vous n'en avez pas conscience vous parasiteront avec parfois des conséquences insoupçonnées.
Il en est de même avec nos propres pensées, mais à notre encontre, les dévalorisations, les "de toute façon je n'y arriverai pas", les vérités ou les croyances que l'on peut se créer et qui deviennent programme immuable. Si bien qu'à chaque fois, face à une même situation, l'issue a des chances d'être la même.
A l'inverse la pratique de la pensée positive, peut permettre de surmonter des problématiques autrement plus facilement et rapidement. "Ce que l'on pense on le crée!".
Ces formes pensées peuvent être très insidieuses, allant même jusqu'à se matérialiser  tout simplement.

  • Un exemple, dans votre famille depuis 2 ou 3 générations, les pères de famille ont été victimes au même âge, d'un accident quel qu'il soit. Serez-vous frappé vous aussi par cette pseudo malédiction? Le fait d'y penser en boucle, et  avec la peur ainsi générée à chaque fois, peut vous amener à créer l'évènement sans le savoir.

  • N'avez-vous pas à un moment donné de votre vie, ne voulant pas faire quelque chose de toutes vos forces,  déclenché une pathologie quelconque, vous permettant d'éluder la chose. Les enfants sont forts pour ça, et moi le premier à mon époque, cette angine fulgurante qui m'a permis d'échapper à ce contrôle à l'école  que je redoutais tant, moi dont la seule idée de me retrouver seul sur l'estrade, me tétanisait.

Mais aussi ces bénéfices secondaires que je peux avoir, en étant malade, et le fait qu'alors on s'occupe de moi!
Pour synthétiser la puissance de notre psychique est telle que nous pouvons amener une pensée ou une intention à se cristalliser et donc à se matérialiser, à se réaliser.
Elles sont très souvent créées par notre mental, qui se révèle être, menteur et manipulateur.

En conclusion

    Nos cellules sont les archives de nos mémoires ancestrales, et à ce titre, elles activent en nous des attitudes ou des histoires qui ne nous appartiennent pas forcément, mais qui insidieusement nous amènent à fonctionner parfois selon des schémas aberrants ou erronés.
  On impute souvent à l’hérédité les répétitions de pathologies, de comportements ou de situations multigénérationnelles, mais ne réveille-t-on pas alors des mécanismes inconscients dus à des non-dits ou à des secrets familiaux.
   Par une mise en contact direct avec ces mémoires cellulaires, et les réponses kinesthésiques que le corps manifeste, il est possible de les transformer et d’ainsi libérer les parasitages et les pollutions inhérentes à nos propres lignées familiales.
    L'occasion est donc donnée, de se libérer de ses programmations inconscientes, ses peurs, ses traumatismes, ses blocages émotionnels, et d'ainsi abandonner ses propres schémas mentaux ou comportementaux obsolètes.
   Ce travail au niveau cellulaire, est effectué hors mécanisme mental qui souvent se révèle manipulateur et menteur.
    Cette technique concerne tout un chacun, à une exception près, les très jeunes enfants sur lesquels ce travail peut être fait mais au travers de l'un de ses deux parents.
  Je vous invite si vous le désirez, en consultation privée, à rencontrer vos propres mémoires ancestrales insoupçonnées jusqu’alors, à voir comment elles se manifestent dans votre vie de tous les jours, et ensuite de les libérer en douceur.