Découvrez ici mon premier livre

 

Quelques généralités

 

Le corps d'un être humain est d’une complexité infinie, il n'est pas seulement à  relier au seul plan physique de la matière à l'intérieur duquel se mêlent le monde biologique, organique, physiologique, chimique, et minéral entre autres, et au travers duquel ont lieu des connexions ou échanges électriques.
Il est aussi  en interaction directe avec le monde invisible qui nous entoure. Cet environnement parcouru en tous sens de champs électromagnétiques, d'ondes diverses et variées, et d'énergies subtiles qui n'ont pas encore été mises en évidence, cela dû au fait que notre approche est  bien trop rationnelle.
"Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" (Hermès Trismégiste) et l'homme est un microcosme au sein d'un macrocosme, et il est donc important de tenir compte de toutes ces interactions auxquelles l'homme est soumis même si certaines ne sont ressenties  que par quelques "sensitifs", dont font partie les magnétiseurs.
Le professeur Georges LAKHOVSKY en son temps, partait du principe que les cellules émettent et absorbent des radiations électromagnétiques à des fréquences précises, il soutenait que l’état de santé des êtres vivants dépendait de la qualité des vibrations de leurs cellules et qu’il était possible de les rehausser, en contrôlant l'éventuel déséquilibre vibratoire.
L'homme est soumis à 2 énergies principales qui influent sur son état physique et psychique.ciel terre
La première, l'énergie tellurique lui est distillée par le noyau terrestre, au sein duquel circulent des champs électromagnétiques et dont émanent des vibrations en rapport avec tous les éléments (métaux, minéraux, gaz) qui le compose.
La deuxième, l'énergie cosmique nous est distillée par ces ondes ou vibrations qui nous arrivent directement du cosmos.
Il est primordial qu'au niveau de l'être humain, ces énergies soient équilibrées pour qu'il y ait harmonie vibratoire en lui.
Des expériences faites en laboratoire sur des rats ont montré qu'une plaque de plomb (le plomb étant réputé pour arrêter les radiations) placée au-dessus de leur cage, les coupant donc des ondes cosmiques, leur occasionne une mort dans un laps de temps relativement bref. Une expérience similaire faite en plaçant la même plaque en dessous de leur cage, les coupant cette fois-ci des ondes telluriques aura les mêmes effets et ce, dans des délais similaires.
Dans l'univers tout est vibratoire, l'homme n'échappe pas à la règle, il subira bien entendu toutes les interactions liées à l'environnement qui l'entoure.
D'autant plus dans l'époque qui est la nôtre, et qui a vu, conséquence de l'industrialisation galopante et des "avancées technologiques", l'apparition de nouvelles perturbations conduisant à mettre notre équilibre vibratoire en péril. L'exemple de toutes ces ondes électromagnétiques créées par l'homme et qui balayent en tous sens l'atmosphère terrestre de façon anarchique et pas toujours maitrisée.
Heureusement, que le corps humain a su au fil des ères, s'adapter à l'environnement qui a été le sien tout au long de son évolution.
On peut se demander quelles seraient les capacités de survie d'un homme ayant vécu pendant le premier millénaire, et qui serait placé subitement dans l'environnement qui est le nôtre aujourd'hui?
Toutes ces interférences auxquelles l'être humain est sensible sans forcément en être conscient, tendront àcascade au bresil amener chez lui certains déséquilibres insoupçonnés, qui auront pour effet d'abaisser son taux vibratoire.
Ce taux vibratoire instantané quantifié par les radiesthésistes, dont je fais partie, qui leur permet d'apprécier l'état énergétique à l'instant "T" d'un être humain, d'un animal, voire même d'un lieu ou d'un objet.

Cet état énergétique qui dépend aussi de tout ce que nous ingérons pour nous nourrir, et dont nous pouvons maitriser en conscience l'apport énergétique. Des aliments bio (donc non dénaturés en principe) dont on veillera à conserver tout l'apport en vitamines en les cuisinant, des associations et  doses raisonnées contribueront à élever notre taux vibratoire. Dans la même optique, sachant que notre corps est constitué en majorité d'eau, il est essentiel de l'entretenir et de le régénérer  en absorbant une eau de bonne provenance, pouvant avoir été améliorée par des méthodes diverses (osmoseurs, filtres, ondes de formes, etc...)
Un habitat sain ira dans ce même sens du mieux-être. Dans le passé, le recours à un sourcier pour placer, orienter et agencer un lieu de vie en fonction de ce qui constituait le sous-sol ou  en émanait, permettait de s'adapter au lieu, aujourd'hui le POS (plan d'occupation des sols) ne nous permet plus ces choix ayant pu contribuer à assainir ledit lieu, nous ne pourrons donc intervenir malheureusement qu'en aval si c'est encore possible. Le recours à un géobiologue pourra alors se révéler judicieux
Rappelez-vous des expériences faites sur les rats, de quelle manière une toiture en zinc, en tôle, ou l'emploi d'isolants aluminisés, n'amèneront-ils pas de nuisances dans notre habitat à plus ou moins long terme.
En vous ayant précédemment parlé de taux énergétique, il me semble important d'aborder les centres énergétiques (aussi appelés chakras) qui régulent l'équilibre du corps humain. J'aime à les comparer à des fusibles, des disjoncteurs qui renseignent sur ce que vous vivez.
Pour imager, votre appartement ou votre pavillon sont dotés d'un certain nombre de  disjoncteurs qui "sautent" en cas de surcharge électrique ou de dysfonctionnement d'un appareil.
C'est pareil pour notre corps physique, au sein duquel ces centres énergétiques s'adaptent ou se mettent en protection pour le protéger, et l'empêcher de se dégrader encore plus.
Par un travail énergétique via un magnétiseur, radiesthésiste et autres thérapeutes il sera possible de réparer ces dysfonctionnements, mais il ne suffira pas simplement de réarmer le disjoncteur, sans régler la cause initiale du problème.
Les centres concernés par ces anomalies (parmi les 7 centres énergétiques principaux, chacun chargé d'une signification qui lui est propre) nous renseigneront sur la problématique installée depuis plus ou moins longtemps.
La maladie sera alors décodée comme "le mal a dit", et une fois l'éclairage obtenu, il sera nécessaire de libérer le traumatisme qui a pu la générer.
L'adage "un esprit sain dans un corps sain" résume à lui seul, ce vers quoi nous devons aspirer pour trouver l'harmonie et la sérénité intérieure, dans le but de vivre au mieux notre incarnation.
Il sera donc tout aussi utile de prendre soin de son corps physique, que de prendre soin de son esprit.
Un travail de libération des mémoires familiales et des traumatismes du passé, permettra  de se départir de tous ses anciens schémas répétitifs et aberrants, et de rendre à nos ancêtres tout ce qui leur appartenait et dont nous n'avons que faire.
Pour cela il nécessaire de visiter tout ce qui s'est enregistré en nous et qui nous bride, et ce depuis notre gestation in utero, voire même depuis notre conception.
Chaque être humain est acteur de sa propre vie et a la possibilité, par désir d'évolution et de lâcher prise, d'y mettre de la douceur et de la sérénité, pour son bien-être et celui de tous ceux qui l'entourent et qui sont donc en interaction directe avec lui.