Découvrez ici mon premier livre

Radiesthésie

Un peu d'histoire
La radiesthésie a comme origine la rabdomancie, littéralement, la divination par la baguette.geode et pendule
Le mot radiesthésie, relativement récent, à l’origine duquel se trouve l’abbé Bouly, vient de 2 racines, l’une du Latin "radius", rayon et la seconde du Grec"aisthesis", sensibilité, dans le sens de réceptivité, de capacité d’être sollicité par les impressions de ses sens.
L'ustensile utilisé anciennement, mais encore aujourd'hui par les sourciers, la baguette en forme de Y faite à base de  coudrier (noisetier sauvage), a été remplacée progressivement par le pendule.
Cette pratique très ancienne prend ses racines dans la nuit des temps, chez les Égyptiens, les Chinois, et chez les hébreux où Moïse, avec une baguette à la main trouve et fait jaillir des sources du sable en plein désert.
En Égypte, les archéologues savent que la baguette et le pendule étaient utilisés, de nombreuses fresques en attestent. Il a été retrouvé des amulettes dans les sarcophages, notamment l’amulette Ouadj dont découlent aujourd’hui les pendules dits égyptiens.
C'est le Comte et la Comtesse de Beausoleil, celle-ci plus connue sous le nom de Martine de Berthereau, qui révolutionnèrent le monde des savants de cette époque du début 17ème. En effet, celle-ci réalisa de nombreuses et remarquables découvertes de mines, de sources et de trésors.
Après elle en 1692, Jacques Aymard qui par sa persévérance, sur la demande du Procureur Royal de Lyon, poursuivit jusqu'à Beaucaire les assassins de deux aubergistes de cette ville.
Aux  18ème et 19ème siècles les sourciers se multiplièrent et le 20ème siècle a connu un essor surprenant de cette pratique jusque-là suspectée d'hérésie. Les travaux et les réussites de nombreux contemporains radiesthésistes ont participé au développement de cette pratique qui demande persévérance et ouverture d'esprit.
L’abbé Bouly, qui on l'a vu  précédemment a crée le vocable radiesthésie, a acquis une grande renommée en découvrant de très nombreuses sources un peu partout. A la fin de la guerre 1914-1918, l’armée française fit même appel à ses services pour détecter les mines et les obus non explosés encore enterrés.
De 1960 à 1990, le Professeur Yves Rocard, père du politicien a émis une théorie impliquant une sensibilité du sourcier aux variations du champ magnétique terrestre. Les sourciers ne détecteraient ainsi pas les sources, mais les variations de champ magnétique qui les accompagnent souvent.
Officiellement dans certains pays, dont la Russie et les USA, la radiesthésie fait aujourd’hui partie de la recherche scientifique et militaire.

Quelques précisions
La radiesthésie est donc une sensibilité aux radiations, rayonnements énergétiques émis par la matière, connus ou inconnus non communément perceptibles.
Ces radiations influencent l'être humain et son environnement. Elles émanent de "tout" dans un champ de forces électromagnétiques qui prennent naissance au sein même du noyau terrestre.
Dans l'univers tout vibre, tout rayonne au sein de ces forces électromagnétiques. Toute matière émet des ondes différentes les unes des autres, qu'il s'agisse des minéraux, des végétaux, de tout organisme vivant et de tout objet par extension.
De même, les formes et les couleurs sont vibratoires (2 objets de même matière, de même poids, mais de forme différente n'ont pas la même vibration).
L'homme quant à lui est matière et esprit, et l'esprit est aussi vibratoire.
Le radiesthésiste, grâce à la maîtrise de cette technique et à son propre degré de sensibilité, peut capter le rayonnement de ces ondes.
Ce n'est  pas un art divinatoire, elle met en évidence des faits réels, des choses et des évènements qui se produisent dans le présent, qui se sont déroulés dans le passé ou bien qui pourraient avoir lieu dans l’avenir.
Mais ces évènements restent cachés à nos sens habituels (ouïe, vue, odorat, goût, toucher). Le radiesthésiste peut les révéler en s’accordant sur la fréquence des ondes émises par les êtres vivants et les objets.
Ainsi depuis la préhistoire la "sourcellerie", ancêtre de la radiesthésie, a permis à l’homme de trouver des sources, des cavernes, des minerais, qu’il ne pouvait voir depuis la surface de la terre.
Aujourd’hui le radiesthésiste utilise ces mêmes techniques ancestrales pour répondre aux questions que l’on se pose dans bien des domaines : santé, affaires, recherches de personnes ou d’objets disparus, études de caractères (graphologie), orientations professionnelles, réussites dans la vie.
La radiesthésie n’est pas seulement un art, c’est une science, elle peut être un outil mettant en relation l’esprit analytique (notre mental) et l’intuition. Nombreuses sont les personnes qui cherchent actuellement les voies menant à un meilleur équilibre des potentialités humaines, notamment celles qui exploiteraient davantage notre nature intuitive. La pratique de la radiesthésie, au moyen du pendule est une de ces voies simple et naturelle, à la portée de tout un chacun.
Nombreuses sont les personnes qui éprouvent le pénible sentiment que quelque chose manque à leurpendule existence.
Dans la recherche de notre vérité l’approche strictement rationnelle ne donne pas toujours satisfaction, et de plus en plus de personnes aspirent à découvrir de nouvelles voies de connaissance, intuitives cette fois.
Le pendule  peut vous aider à développer considérablement votre pouvoir intuitif et créatif.
Il sera un merveilleux compagnon de voyage sur le chemin qui mène à votre vérité.
La radiesthésie n’est certainement pas la seule voie, mais toutes les personnes qui se sont tournées vers elle finissent par estimer qu’elle est un des meilleurs moyens équilibré et efficace, de parvenir à ce but.
La radiesthésie n’est qu’une conversation, en langage binaire (oui/non), avec notre  "subconscient".
Ces "outils" (pendule ou baguette) pour pratiquer la radiesthésie ne sont que des amplificateurs d’ondes, des antennes, et les réponses ou résultats obtenus avec l’outil utilisé, ne dépendent que de vous et de votre propre réception ou perception.

La notion d'intuition
C'est la connaissance, la conscience directe immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, ni à ses propres connaissances. Elle n'est pas le fait de l'intelligence, car celle-ci juge, compare et déduit, ni le fait du raisonnement si souvent entaché d'erreurs. Elle débouche sur "l’idée subite", l’inspiration, l’idée créatrice, le déclic. Cette inspiration est pure, objective et logique mais ne dure qu’un éclair, l’instant d’un mot, d’une image qu’il faut arriver à saisir au vol.
On peut dire que l'intuition est une faculté naturelle de l'homme, épanoui au sein de l'Univers, mais atrophiée au cours des millénaires parce que non utilisée.
Prenons par exemple la recherche de l’eau. A notre époque, quoi de plus naturel dans notre environnement que de trouver de l’eau, il suffit de localiser un robinet et le tour est joué. La faculté de ressentir la présence de l’eau s’est amenuisée au fil des siècles, car non utilisée, mais toujours enfouie au plus profond de notre subconscient. On trouve encore, au sein des peuples nomades, tels les Touaregs cette sensibilité qui fait partie de leur instinct de survie.
De nos jours, l’utilisation grandissante du GPS, risque à terme d’atrophier notre sens de l’orientation déjà passablement entamé pour certaines personnes.
L’intuition serait à l'homme ce que l'instinct est à l'animal, mais à la différence que l'homme est doté d'une  "intelligence".
Elle est spontanée et surgit en dehors de notre volonté consciente (Exemple: la télépathie, la sympathie, l'antipathie).
L'intuition dont je viens de parler est l'intuition dite spontanée. Le radiesthésiste quant  à lui cherche à provoquer cette intuition. Celle-ci diffère de la précédente car elle n'est pas ressentie à l'occasion d'événements particuliers sortant de l'ordinaire, mais sollicitée par le radiesthésiste pour obtenir la solution à ses questions au moment voulu.
On ne devient pas radiesthésiste sans faux pas et chaque échec doit servir de leçon, qui nous permettra de progresser et de prendre confiance.
De même la condition physique est importante, il est donc important que les muscles soient relâchés, que l'on soit relaxé et que la raison ne fasse surtout pas écran.
La réponse intuitive se manifestant par une impulsion neuro-musculaire imperceptible, l’utilisation d’un outil, pendule ou autre baguette permettra d’amplifier la réponse ainsi obtenue et donc de la percevoir physiquement.

Les outils radiesthésiques
Les outils les plus utilisés sont le pendule et la baguette. Beaucoup de choses ont été dites à propos de ceux-ci, chaque fabricant vantant les atouts de leurs créations. Ces outils sont tout simplement, des moyens de visualiser, "le réflexe conditionné", c'est leur unique fonction, et ils ne contribuent absolument pas de quelque manière que ce soit à l'élaboration du résultat.
Un pendule, en radiesthésie ou en physique, est constitué tout simplement d’un poids suspendu par un fil à un point d'attache.
Un pendule est soumis aux lois de la physique, dans ce cas d'utilisation il ne peut générer que deux mouvements, soit osciller à la manière d'un balancier d'horloge, soit adopter un mouvement giratoire (rotatif).
Le réflexe conditionné provoquera donc un mouvement que l'on devra codifier une fois pour toutes, c’est ce que l’on dénomme la convention mentale, déterminée par une série d’exercices simples, convention qui peut varier d’un individu à l’autre mais qui, une fois établie restera pour lui toujours la même.
En ce qui me concerne, une giration dans le sens des aiguilles d’une montre m'indique le oui, une giration inverse le non.
Un pendule immobile après questionnement peut indiquer par exemple l’interdiction de continuer cette recherche, que vous vous aventurez sur une voie qui n’est pas la vôtre.

La technique de la question
La radiesthésie n’est donc qu’une conversation, en langage binaire (oui/non), il suffit de suivre certaines règles, de s’entraîner, de pratiquer. Il ne faut jamais oublier que votre pendule est une "antenne" et que les réponses à vos questions passent par le oui ou le non.
Donc plus votre demande est précise, plus la réponse obtenue sera juste.
Le pendule est une antenne, toute opération radiesthésique commence par une question et se termine par la passivité et la neutralité. C’est le pendule qui réagit ensuite.
Avant tout travail, la déontologie du radiesthésiste, comme du magnétiseur impose de se questionner sur l’opportunité de s'immiscer dans cette recherche pouvant concerner une personne, une histoire qui n’est pas forcément la sienne. Il est préférable d’avoir au préalable une autorisation.
Dans tous les cas la question sera posée dans l’affirmative et dans la positivité, un exemple: formuler la phrase, "cette personne est vivante" plutôt que "cette personne est décédée".
En général il est plus simple de découper le problème en plusieurs questions n'ayant comme seule réponse possible le oui ou le non pour ne pas encombrer le mental.
Pour être précise, la question doit contenir:

  •  L’objet ou la personne concerné par cette recherche.

  •  Le sujet de la recherche cadré le mieux possible.

  •  L'endroit où se situe celle-ci, si le lieu a de l’importance.

  •  Le moyen pour y parvenir.

  •  La précision au niveau du temps, la roue tourne et ce qui est vrai à un moment donné, ne l’est plus       forcément l’instant d’après.

L'acte radiesthésique
Une fois la question clairement énoncée, le réflexe conditionné peut maintenant se manifester.
C’est la phase la plus délicate qui demande une grande maîtrise de son mental et de son corps, elle nécessite quelquefois un certain entraînement pour faire le vide en soi.
Il est exigé de vous, à ce moment-là une détente parfaite des muscles, pas de crispation, pour cela adopter de préférence une position assise, dos droit et pieds légèrement écartés, les jambes jamais croisées. Si vous êtes debout, une position stable, sans déséquilibre sera appropriée.
Il vous est demandé une confiance absolue sur l'obtention du résultat. Si vous doutez de votre capacité, il y a de fortes chances pour que le résultat soit faux. Seule la pratique, les succès et la compréhension de vos erreurs pourront vous donner confiance. Donc seule solution "pratiquer", analyser ses échecs et apprendre de ceux-ci.
L’autosuggestion étant la principale ennemie du radiesthésiste, il est impératif de ne pas imaginer pendant l'attente une solution, ne rien se suggérer, rester neutre, et indifférent au résultat. Là encore seule la pratique vous permettra d'obtenir le détachement nécessaire. La solution obtenue par la radiesthésie est si subtile que la moindre supposition, la moindre idée concernant la solution cherchée vient interférer et empêcher le bon réflexe conditionné de se manifester.
Le but final est de pouvoir se servir du pendule sans y penser, comme on écrit, sans penser au stylo qui trace les mots. De faire corps avec le pendule, de le tenir machinalement afin que votre attention ne soit pas concentrée sur lui (comme lorsque l’on apprend à faire de la bicyclette en regardant les pédales et non la route, l’équilibre est alors difficile à obtenir et notre pensée accaparée par la peur de tomber).
Il est nécessaire de s’entraîner tous les jours, il vaut mieux 4 fois 5 minutes, qu’une fois vingt minutes en continu pour des raisons de fatigue et de concentration, du moins dans un premier temps.
Dans le cas d’une recherche sur un être vivant non présent, une photo, un écrit de sa main, des ongles, poils, cheveux suffiront, tout en prenant soin que ces "témoins" ne soient pas manipulés par nombre de personnes pour ne pas y ajouter une autre onde qui viendrait fausser le résultat.
En ce qui concerne une photo, la personne doit être seule lors de la prise, en aucun cas la photo résultera d’une découpe ou recadrage d’un cliché de groupe, la vibration étant celle du moment de la prise, de même qu’une tierce personne ne doit pas avoir inscrit au dos quoi que ce soit.
Beaucoup de gens sont surpris, et ont de la peine à accepter le fait que l'on puisse travailler à distance, sur plan, sur photo, ou grâce à un "témoin organique".
Ces témoins peuvent nous servir de relais, et permettre ainsi d'entrer en contact, à l'endroit où nous sommes, avec les "champs" de cette personne, champs qui semblent être présents absolument partout, non seulement sur toute la planète, mais certainement dans l'univers entier. Ils contiennent toutes les informations ou vibrations qui émanent d'elle. Cinq kilomètres, cent  kilomètres ou dix mille  kilomètres peu importe!

Les planches ou cadrans radiesthésiques
Vous avez sans doute vu dans des livres les graphiques utilisés par les radiesthésistes, représentant pour certains le corps humain dans sa globalité ou ses subdivisions qui leur permettent de localiser l’endroit précis où se situe l’anomalie ou le dysfonctionnement, qui sera ensuite traité par les moyens à sa disposition.
D’autres graphiques représentent des cadrans ou demi-cadrans sur certains desquels figurent des graduations chiffrées, ou des annotations particulières. C’est ce que l’on appelle les planches radiesthésiques, très faciles à réaliser dans l’urgence et personnalisables à l'infini.
Il existe des planches et cadrans pour tous les domaines tels que:

  • Recherche sur le corps humain.

  • Recherche d'une thérapie susceptible de vous convenir parmi plusieurs.

  • Recherche quant à la nature d'un sous-sol. (Pour la géobiologie par exemple)

  • Recherche sur l'orientation des études ou des professions.

  • Recherche sur la pierre la plus bénéfique à porter.

  • Etc.....

Et bien sur vous pouvez très bien, si le besoin s’en fait sentir, créer vos propres cadrans en fonction de la recherche qui vous occupe.
Avant de conclure, il me semble important, voire primordial de vous parler du cadran de "recherche du taux vibratoire".

Recherche du taux vibratoire
Il y a émission d’ondes par le corps que l’on recherche, mais aussi par sa forme.planche taux vibratoire
Nous mesurons le taux vibratoire en BOVIS, unité héritée du nom d’un physicien français très intéressé par les phénomènes radiesthésiques. Le niveau 0 correspond pour les êtres humains et les animaux à une absence totale de vibration cellulaire, c'est-à-dire la mort.
La mesure 6500/7000 BV correspond à un état d’équilibre vibratoire entre la maladie et la notion de bonne santé. Plus notre taux vibratoire est élevé, plus notre résistance aux diverses affections est grande.
En fonction de vos activités habituelles ou exceptionnelles (effort, grande fatigue, pathologie) vous pourrez constater  vos déperditions éventuelles d’énergie à l'instant "T". Vous pourrez par exemple contrôler le potentiel vibratoire des aliments crus (crudités et fruits) que vous absorbez, et donc déduire les effets positifs ou négatifs qu’ils auront sur votre organisme. Le fait d’absorber un produit dont le taux vibratoire est inférieur à votre propre taux, ne fera que vous remplir le ventre, l’apport en énergie sera négligeable.
Vous pourrez de la même manière mesurer, la vibration d'un lieu, d'un bijou, d'un animal, etc.

En conclusion
La radiesthésie est une science basée sur le ressenti corporel, kinesthésique des différences de champs électromagnétiques. C’est l'action de matérialiser, au travers d'instruments simples, une information vibratoire complexe perçue inconsciemment.
C’est une façon d'entrer en résonance consciente avec des ondes, des vibrations physiques, énergétiques, électromagnétiques, mentales ou intuitives.
C'est l'art du questionnement de l'inconscient, personnel, familial ou collectif,  il m'apprend à ressentir par moi-même, à me faire confiance et à développer mes potentiels insoupçonnés.
La radiesthésie mentale ne fonctionne que si celui qui la pratique est en parfaite harmonie avec lui-même, et avec les forces profondes de la nature et de l'Univers.
Quel que soit le "don" ou les "capacités de perception extrasensorielle" que vous aviez au départ, il est nécessaire de beaucoup travailler, de vous perfectionner, de rester humble par rapport à toutes ces énergies qui vous entourent et vous dépassaient....avant.
En fait il n'y a pas vraiment de limite, la seule limite que nous ayons est notre capacité à comprendre.
Je vous recommande de rejoindre si possible une association de radiesthésie, cela vous permettra de progresser et surtout de partager.
Vous pouvez vous renseigner auprès du SNR (Syndicat National de la Radiesthésie) afin d'en trouver une dans votre zone géographique et bien sur n'hésitez pas à me contacter.